jeudi 15 septembre 2016

Rentrée des classes : les nouveautés 2016-2017

La rentrée de la prochaine volée de la formation "Fleurs du Dr Bach et florathérapie" approche à grands pas. Il reste encore quelques places.


Quoi de neuf pour cette rentrée?

  • Suite au passage des fleurs du Dr Bach en discipline A* ou méthode thérapeutique principale ,et la création de la florathérapie en discipline B**, la formation est maintenant proposée sur 140 heures. Ainsi, elle permet l'obtention d'un diplôme en fleurs du Dr Bach et florathérapie, qui correspond aux deux disciplines thérapeutiques référencées par l'ASCA. Plus d'infos sur les avantages de l'accréditation ASCA en suivant ce lien.
  • Pour 2017, pas de changement en vue concernant la reconnaissance de ces deux disciplines. Notre espoir est qu'au vu des magnifiques résultats obtenus grâce à l'énergie des fleurs, davantage de caisses maladie s'engagent dans le remboursement des soins liés aux fleurs du Dr Bach et à la florathérapie.
  • Deux disciplines thérapeutiques validées signifie : 2 examens. C'est à l'oral et sur base d'un travail de recherche personnel, que sera évaluée la florathérapie. Une bonne manière d'être encore plus à l'aise pour parler des fleurs et de leurs vertus thérapeutiques!
  • La création d'une formation spécifique pour les thérapeutes en fleurs du Dr Bach qui souhaitent aborder le monde des élixirs contemporains : une formation en 70 heures, qui donne accès à la reconnaissance de la discipline "Florathérapie", après réussite du fameux examen oral.


(discipline pouvant être enregistrée seule par tout praticien non-médecin tels que, les praticiens de santé non naturopathes, les naturopathes et les médecins)
** (discipline thérapeutique ne pouvant être enregistrée en supplément, que par les praticiens de santé non naturopathes pratiquant une méthode thérapeutique principale, les naturopathes et les médecins)

Nous nous réjouissons de vous accueillir et de cheminer avec vous sur la voie des fleurs.

Isabelle et l'équipe enseignante.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire